01
January
2012
|
03:00
Europe/Amsterdam

Gt86 dpl 2012: des lignes où souffle l'esprit de la 2000gt

— Le coupé sport quatre places le plus compact au monde

— Design placé sous le signe du "néo-fonctionnalisme", mariage d'un style emblématique et d'une beauté fonctionnelle

— Réinterprétation des concepts stylistiques Under Priority et Keen Look de Toyota

— Canalisation de l'air dite "Aero-Sandwiching", assurant une stabilité maximale à grande vitesse sans appui au sol excessif

— Cockpit ergonomique, fonctionnel et dédié au conducteur

— Hauteur d'assise conducteur la plus basse de tous les modèles de série Toyota : 400 mm seulementÀ tous égards, les lignes de la GT86 s'inscrivent dans le concept stylistique global de "Néo-fonctionnalisme" — principe consistant à recourir aux toutes dernières technologies automobiles sport pour créer un objet d'une "beauté intemporelle et fonctionnelle". C'est-à-dire où le plaisir de conduire et l'esthétique font partie intégrante de l'aspect fonctionnel.

Inspirés de l'expression clé honmono kan — qui signifie "impression authentique" en japonais —, les lignes et volumes se nourrissent de cette fonctionnalité. Pour autant, en rappelant l'héritage des Toyota d'hier à moteur avant et propulsion arrière, le style entend également évoquer la séduction intemporelle du coupé sport.

À titre d'exemple, le tracé des lignes et des surfaces extérieures vise non seulement à optimiser l'attrait visuel, mais aussi à permettre au conducteur de savoir à tout instant où se trouve chaque coin de la voiture afin de l'inscrire plus précisément sur la route ou le circuit.

Cette "vision de l'intérieur" a été intégrée à la démarche stylistique dès les prémices du projet. Les ailes avant très prononcées sont parfaitement visibles à travers le pare-brise, tout comme les ailes arrière dans les rétroviseurs latéraux. Ces formes proéminentes aux quatre coins de la carrosserie surbaissée ajoutent une nouvelle dimension à la sensation de faire corps avec la voiture.

Un style évocateur mariant lignes emblématiques et beauté fonctionnelle

Sous une longueur de 4,240 m, une largeur de 1,775 m, une hauteur de 1,285 m seulement et un empattement de 2,570 m, la Toyota GT86 est la sportive quatre places la plus compacte au monde.

Elle concilie les contraintes techniques imposées par la recherche de compacité maximale, un centre de gravité très bas et un excellent aérodynamisme, avec des lignes fluides évocatrices des sportives Toyota d'hier.

Une 2000GT parfaitement conservée se trouvait placée à côté de la maquette d'argile grandeur nature de la nouvelle voiture pendant que les sculpteurs s'affairaient. C'est ainsi que l'esprit de la splendide Toyota sport de 1967 s'est subtilement distillé dans les lignes — une inspiration qui transparaît dans l'ensemble de la carrosserie de la GT86, à commencer par l'absence de lignes tronquées dans la superstructure du cockpit, la forme des vitres latérales et la ligne marquée des ailes arrière.

Les lignes incisives classiques de la 2000GT ont aussi donné l'idée aux designers de souligner de la même façon les embrasures de portes de la GT86, dont la coupe franche exprime toute la symbolique d'une sportive deux portes.

Simples et affirmées mais déjà emblématiques, les lignes se fondent sur les deux thématiques du nouveau langage stylistique Toyota : l'avant Under Priority, qui met en valeur la calandre élargie, focalisant l'attention sur le bas de la voiture et lui donnant ainsi un air plus affirmé et Keen Look, expression qui traduit l'intensité et l'expressivité du style de la Toyota.

Keen prend ici le sens d'"intelligent" et "clair" — une clarté évocatrice du langage stylistique "Vibrant Clarity", qui traduit la luminosité et la netteté des lignes. Loin de se cantonner aux voitures de sport, le concept Keen Look sera repris sur nombre d'autres modèles Toyota à venir.

Ce nouveau design est rehaussé par l'audacieux profil "Scorpion" de la calandre inférieure, allié au regard perçant des projecteurs haute intensité au xénon et des feux diurnes à DEL, qui accentuent encore la sportivité et l'agressivité de la GT86.

Si l'avant de la voiture fait appel à des techniques sophistiquées d'aérodynamisme et de refroidissement, le style ne verse pas dans une recherche aérodynamique exacerbée et les ailes avant et arrière conservent la sensualité d'une sportive.

Le dessin de la voiture s'inspire d'un principe très particulier baptisé "Aero Sandwiching" : elle est poussée par l'air issu d'en haut, d'en bas et des flancs — littéralement prise en sandwich dans tous les axes —, ce qui la stabilise verticalement et horizontalement. Elle reste ainsi plaquée à la route mais sans appui au sol excessif, ce qui pénaliserait le coefficient de pénétration dans l'air et donc la consommation.

Le décrochement ménagé dans le toit pagode illustre bien la mise en &oeliguvre de ce système, un traitement similaire s'appliquant également au dessous de caisse pour lisser l'écoulement d'air et renforcer l'appui. Grâce à ces mesures, la GT86 affiche un Cx de 0,27 seulement.

De chaque côté, le pavillon se relève afin d'augmenter le dégagement à la tête et d'abaisser encore la hauteur hors tout. Et les sections plus élevées s'élargissent vers l'arrière. Cette forme rigidifie la structure en torsion — une mesure particulièrement utile sur la GT86 dont le toit en acier ne mesure que 0,65 mm d'épaisseur afin de limiter le poids.

Entre autres détails aérodynamiques, citons le becquet arrière et les ailettes stabilisatrices dénommées "sakana" (ce qui signifie "poisson" en japonais), réparties sur l'ensemble de la carrosserie et jusque sur les côtés des combinés de feux arrière. Sur les flancs et au niveau du soubassement de la GT86, les sakana améliorent encore sa stabilité latérale.

À l'arrière, le contraste entre la compacité de l'habitacle et l'ample trapèze des épaulements accentue la largeur de voie et l'attitude bien campée de la GT86. Le diffuseur relevé, abritant la double sortie d'échappement chromée, traduit son agilité et ses performances aérodynamiques.

De multiples détails sport agrémentent la nouvelle Toyota, tels les alvéoles en T de la grille de calandre — un motif exclusif GT86 repris dans le triangle central du feu de brouillard arrière —, le becquet arrière, le dessin de bielle évoqué par les projecteurs haute intensité et l'embout du double échappement, ainsi que le logo "86" à pistons apposé sur les ailes avant.

Ce dernier rappelle non seulement l'originalité du groupe motopropulseur à moteur boxer avant et propulsion arrière, mais il représente aussi les pneus de la voiture en glisse des quatre roues — allusion à l'équilibre parfait de la Toyota GT86 en situation extrême.

L'équipe de design s'est même préoccupée de l'aspect des éléments en résine non peints, en les dotant d'un grain évoquant l'aspect et la texture de la fibre de carbone. Ainsi, à l'avant, les réceptacles des antibrouillards et clignotants dessinent un V visant l'axe médian de la voiture et exprimant le mouvement. Le diffuseur arrière reprend le motif en l'inversant, pour souligner l'impression d'accroche au sol.

La GT86 est proposée dans un choix de sept couleurs de carrosserie : d'un côté, l'élégance intemporelle des Blanc Nacré, Gris ardoise, Noir Intense et Gris Lunaire de l'autre la sportivité des Rouge Rubis, Bleu Galaxie et — exclusivité Toyota — Orange.

Les roues bénéficient de jantes de 17" en aluminium — les plus légères de Toyota — à branches dédoublées et finition usinée, alternées par de fines branches noires.

Cockpit ergonomique, fonctionnel et dédié au conducteur

À bord, le cockpit totalement dédié au conducteur revisite la nature même de la conduite sportive : l'ergonomie et la fonctionnalité du moindre élément actionné par le conducteur ont été soigneusement repensées. Résultat : la Toyota GT86 se conduit comme si elle était un prolongement naturel du corps de son pilote.

La forme, la configuration et la construction de chaque élément de conduite ont fait l'objet d'une optimisation, au bénéfice de leur fonctionnalité et de leur facilité d'utilisation : emplacement et agencement des cadrans au tableau de bord ergonomie et bonne prise du volant position intuitive et maniabilité de toutes les commandes et enfin choix idéal de la forme, de la structure et des matériaux des sièges.

La ligne horizontale de la planche de bord indique au conducteur l'assiette de la voiture, tandis que sa symétrie lui permet d'en percevoir clairement l'axe médian sur circuit. Un repère central est d'ailleurs matérialisé tout à l'avant de la planche de bord et son image se reflète dans le pare-brise.

Bâti autour de l'imposant compte-tours, le tableau de bord à trois cadrans témoigne du souci particulier apporté à leur position de lecture, aux graduations et aux caractères. Ils restent ainsi parfaitement lisibles d'un coup d'&oeligil, même en conduite sportive. Ainsi, un compteur de vitesse à affichage numérique est incrusté dans le compte-tours, de même qu'un voyant rouge qui s'allume pour signaler le régime optimum pour monter un rapport.

Reflet du pédigrée sportif de la GT86, le volant affiche un diamètre de 365 mm — le plus petit jamais monté sur une Toyota. Son gainage en peau de daim, fruit des retours d'expérience des pilotes d'essais, favorise le contrôle de la direction en offrant une prise idéale en toutes circonstances. Le traitement du moyeu rappelle le grain du cuir naturel. Il est embossé du logo 86, en lieu et place d'un badge métallique.

La hauteur d'assise conducteur est la plus basse de toutes les voitures de série Toyota, 400 mm seulement. Par des essais sur le circuit du Nürburgring et en course, le siège conducteur a fait l'objet d'une recherche d'ergonomie poussée qui préserve son confort après de longues heures au volant.

Le profil des dossiers et des assises vise à offrir un soutien optimal à l'accélération, qu'elle vienne de face, de dos ou des côtés. De plus, la forme est étudiée pour le confort bien sûr, mais aussi de façon à ne pas entraver le bras du pilote dans le maniement du levier de vitesses.

La sellerie se décline en deux finitions : un nouveau tissu antidérapant façon suédine, à la fois résistant, respirant et offrant un excellent maintien, et en option, une combinaison de cuir véritable et d'Alcantara.

Le dossier de la banquette monobloc se rabat à plat en dégageant un espace de chargement suffisant pour quatre pneus standard et le matériel de compétition.

Au-delà même du centre de gravité surbaissé, inhérent à sa conception, le moteur boxer présente l'avantage d'être compact en longueur ainsi, la transmission empiète beaucoup moins sur l'habitacle. De ce fait, le pédalier n'est plus confiné et la position des pédales est parfaite pour une conduite sportive expérimentée.

Des capitons intégrés à la contre-porte et au flanc de la console centrale offrent un appui aux genoux du conducteur et l'aident à conserver la maîtrise des pédales, même lors des mouvements latéraux inhérents à une conduite "d'attaque".

La vocation sportive du poste de conduite est confirmée par le bouton-poussoir de démarrage sur la console centrale, l'habillage façon carbone, le ciel de pavillon entièrement noir, les surpiqûres de sellerie rouges, les interrupteurs à bascule type aviation et le pédalier en aluminium.

L'habitacle offre une ambiance sport de haute qualité. La tonalité noire est rehaussée par le contraste de matières entre panneaux centraux et côtés des sièges, mais aussi par leurs accents et surpiqûres rouges et les habillages argentés qui ornent l'habitacle.

Le motif maillé en T "spécial GT86" apparaît au fond des cadrans, sur le panneau de commande de climatisation, les platines des commandes de contre-portes et la sellerie, tandis que le motif de bielle se retrouve sur les cadrans, les ouïes latérales et la base du levier de vitesse.

Confort, commodité et personnalisation

La nouvelle GT86 reçoit une climatisation automatique avec réglage de température indépendant droit/gauche. Fidèle au principe de gain de poids généralisé, l'appareil est particulièrement compact et léger.

Le nouveau système audio Toyota Touch AM/FM/CD à six haut-parleurs est livré de série, avec entrée AUX et port USB. Le son est transmis par deux haut-parleurs d'aigus de 25 mm montés dans la planche de bord, deux haut-parleurs de 160 mm dans les portes avant et deux de 65 mm dans les custodes arrière.

Toutes les versions sont munies de deux prises accessoires de 12 V, de doubles porte-gobelets et de porte-bouteilles ainsi que d'un verre anti-UV teinté vert pour les vitres latérales et la lunette arrière. Par ailleurs, le régulateur de vitesse et le système d'accès et de démarrage sans clé sont eux aussi livrés de série.

La GT86 est conçue pour laisser au client une bonne latitude de personnalisation, par une large gamme d'accessoires extérieurs et intérieurs qui lui permettront de jouer à sa guise la carte de la customisation.

Partant du principe que certains propriétaires s'engageront en sports mécaniques, l'habitacle est prévu pour installer facilement une cage de sécurité.